Aug 21, 2017 Last Updated 8:47 PM, Jul 29, 2017

Arrêter de fumer peut nuire !

Publié dans Livre

Après Les grands singes, Mon idée du plaisir et Vice Versa, Will Self impressionne à nouveau avec cette odyssée passionnante, entre Tristes tropiques et Thomas Pynchon !

 

Elle devait être sa dernière... Jetant à travers la fenêtre un mégot de cigarette, Tom Brodzinski n'imaginait pas une seule seconde les conséquences de ce geste ultime. Originaire de Milford, Tom, sa femme Martha et ses 4 enfants sont en vacances sur une île mystérieuse, à Vance. Le séjour de Tom va durer bien plus longtemps que prévu et les péripéties défier son imaginaire. Tout comme celui du lecteur ! Car No smoking c'est un peu Tom Brodzinski au coeur des ténèbres.

Le mégot atterrit malencontreusement sur la tête de Reginald « Reggie » Lincoln. Voilà de quelle  manière nous entrons dans un trip inoubliable. Car Lincoln (au nom ô combien symbolique) contracte d'abord une petite cloque. Elle va ensuite s'infecter avant de dégénérer en septicémie... Durant sa chute, la clope franchit même la zone non-fumeur. Tom Brodzinski va-t-il être accusé d'homicide ?

Ce jet de mégot symbolise la supériorité supposée du Nord vis-à-vis du Sud, du bon touriste venu se divertir mais qui va être plongé de force dans la culture qu'il toisait. Tom aura beau ressasser son acte malheureux (il va jusqu'à se demander s'il a pu exercer une pression abusive sur son mégot ?), son histoire est délicieusement absurde. Car même sa femme l'accuse : « Tu as merdé sur ce coup-là comme tu as merdé dans cette affaire immobilière à Munnings et avec la mutuelle de mon frère » (p. 61). A l'instar du cinéma des frères Coen ou des romans de Kafka, No Smoking introduit sa propre rationalité, sa mécanique démentielle.

A la lecture de No Smoking, nous sommes autant baladés que le personnage principal, sans savoir si Tommy est victime d'un complot. Et c'est Will Self qui se joue de son lecteur en distillant avec parcimonie ses indices. Tom est happé par l'île, il ne parvient même plus à joindre sa propre femme par téléphone. Il se retrouve alors en présence d'une femme fatale qui ressemble étrangement à la sienne, Gloria. Tom doit négocier avec Winnie le consul et Swai-Philips son avocat, qui en savent davantage à son sujet que sa propre mère ! Il est comme cigarette et briquet avec Brian Prentice, un infâme tripoteur d'enfants... La petite équipe va de tribu en tribu, chacune affichant ses règles primaires, ses odeurs et ses mouches !

Chaque chapitre de No Smoking contient son lot de rebondissements, dignes d'une série télévisée du meilleur cru. Dans ce récit foisonnant, Will Self nous parle de la mondialisation, de l'incommunicabilité entre les peuples, de la colonisation, des codes et des rites qui façonnent l'individu autant que de l'internationalisation, du politiquement correct et des interdictions continuelles qui aseptisent notre réalité. Après Les grands singes, Mon idée du plaisir et Vice Versa, Will Self impressionne à nouveau avec cette odyssée passionnante, entre Tristes tropiques et Thomas Pynchon !

Les plus consultés

Grand entretien avec Alain Deneault : « L'art du diagnostic » au service du commun
Rencontre avec Guillermo Pisano

Le réveil de Médiagonal

05 Mar 2017 Éditorial

Les trésors de Zarathoustra